Subir les mutations ou en tirer profit ?

Chercher à anticiper est un véritable atout pour améliorer la performance de l’entreprise, Cette conviction, je l’ai forgée il y a une vingtaine d’années.  

A l’époque, en 2004, norsys était associé à un laboratoire de recherche qui menait une étude sur le mangement des jeunes. La lecture des résultats nous avait fait toucher du doigt à quel point le regard des jeunes sur l’entreprise, leurs attentes et sources de motivation avaient changé. Dans la foulée, nous avions fait évoluer nos pratiques de management !  

De la même façon, un regard un peu aigu sur l’évolution du monde de l’informatique (pénurie de compétences, évolution de plus en plus rapide des technologies, délai de plus en plus court pour réaliser les projets,…  ) nous a conduits en 2014 à faire le choix d’un positionnement “haut de gamme”, et de l’accompagner par la création de nos écoles par métier intégrant des formations technologiques et méthodologiques mais aussi en relations humaines. 

 

Et plus récemment encore : nous avons mis en place le télétravail dès 2015 parce qu’il était à la fois une attente des salariés et une réponse à la réduction de notre empreinte carbone. Cela nous a donné 5 ans pour conduire le changement sans être source de stress, de déstabilisation des salariés, des managers ou des clients.  

 

Le modèle de Permaentreprise, au-delà de répondre de manière plus engagée aux enjeux du monde, développe un avantage pour l’entreprise qui s’avère être source de performance :  faire preuve de lucidité, anticiper, c’est-à-dire observer les changements à l’oeuvre, et se préparer à y faire face sans attendre d’y être contraints.  

 

Comme la permaculture dont elle s’inspire, la permaentreprise a pour premier principe de design : “observer et interagir”. En cela, elle s’écarte du mode de pensée habituel linéaire et cloisonné pour embrasser le système dans son ensemble, et considérer que les relations entre les éléments ont autant d’importance que chacun des éléments pris séparément. 

Dans l’entreprise, comme dans la nature, la stabilité est le fruit d’un changement permanent. 

 

Sylvain Breuzard